Comm-unique.net Valerie Lebourgeois

Comm-unique.net

vous accompagne vert demain !

 

Face à l’incertitude et aux excès de la gestion des risques

le samedi, 22 février 2014. posté dans Idées Marketing

4/8 bonnes raisons d'adopter un marketing collaboratif et agile

Le manque de visibilité et la complexité augmentent la perception de prise de risque. Or, la gestion des risques est aujourd’hui un modèle de gestion des entreprises, quasiment une fin en soi pour certains. Ce mode de management est devenu tellement prégnant qu’il tétanise les individus et les organisations jusqu’à la sidération*.

brouillard, manque de visibilité source pixabayJe ne suis pas la seule à penser ainsi. Par exemple, sur le site Corporate Sharing leadership de la Société générale, on peut lire : « L'incertitude est un frein majeur à l'action. Le réflexe est en effet d'analyser jusqu'à sentir que l'on comprend bien la situation puis alors et seulement de décider et d'agir. Dans un environnement hautement fluctuant, cette approche conduit à la paralysie. Mieux vaut renoncer à planifier avant d'agir et se donner les moyens de s'adapter rapidement. Les entreprises qui réussissent en temps de crise sont celles qui savent agir et apprendre en même temps" **

Le schéma traditionnel imagine que l’on est capable de décrire l’objectif final précisément, que l’on cartographie le chemin pour gravir la montagne ; on évalue l’ensemble des risques puis on procède à l’ascension.Aujourd’hui, il faut plutôt s’imaginer être obligé d’avancer avec des zones de brouillard, sur un terrain inconnu.

agilité en équipe mur d'escalade crédit photo fotoliaMais comment avancer ? en donnant un sens à sa marche, en interpellant continuellement l’objectif (le client) pour entendre son écho et vérifier sa direction, en avançant  étape par étape et en réévaluant sa vision à chaque palier. C’est ce que propose le marketing agile.
L’adoption de modes collaboratifs limite les risques de plusieurs manières :

  1. Le marketing collaboratif fait appel à l’intelligence collective. « on risque moins de se tromper à plusieurs »
  2. En mobilisant tous les acteurs dans le projet, on augmente le degré de compréhension, de partage du motif et de l’objectif, donc le degré de motivation de chacun. Si les équipes s’impliquent dans le projet et si le client lui-même est impliqué, c’est une énergie considérable qui est tournée vers la réussite.
  3. Le marketing collaboratif s’appuie sur la confiance entre les personnes. Le sentiment de prise de risque est exacerbé par celui de la solitude du décideur. Etre à plusieurs à partager ses questionnements, c’est déjà enlever une partie du risque.
  4. Il est vrai que les enjeux sont de plus en plus forts et les risques difficiles à prendre pour une entreprise seule (en particulier dans le cas d’innovation et de risque financier). La coopération entre organisations, voir la coopétition (coopération entre concurrents) permet de mutualiser des risques importants et de rendre accessible la part de risque au niveau de chaque entreprise.

* Définition (Larousse) de sidération : Anéantissement subit des forces vitales, se traduisant par un arrêt de la respiration et un état de mort apparente.

** Extrait de Agir dans l’incertitude – Manageris - Corporate University by Société Générale.