Comm-unique.net Valerie Lebourgeois

Comm-unique.net

vous accompagne vert demain !

 

Laissons pousser les fleurs sauvages

le lundi, 19 avril 2010. posté dans Actualités & Rendez vous, Idées Vertes

Les parisiens sont invités à semer des fleurs au milieu des pavés

De passage à Paris mardi dernier, une brève de Direct matin attire mon attention : Les citadins veulent leur ville en fleurs. Ils vont donc être particulièrement intéressés par la proposition de ce printemps : Laissons pousser les fleurs au milieu des pavés !

Une envie de nature en ville

Sept Français sur dix estiment qu’il n’y a pas assez de végétal en ville selon la dernière enquête Unep-Ipsos 2010. Qu’ils se rassurent, dès ce mois d'avril, une quinzaine de villes franciliennes verront certains de leurs espaces urbains se muer en mini-prairies de fleurs sauvages. Les franciliens sont invités à planter des fleurs sauvages en bas de chez eux.

Opération Laissons pousser !

laissons pousser les fleurs dans nos villes et nos campagnesSerait ce une opération d'envergure lancée par les activistes de la guerilla gardening ? (voir aussi Le blog de la guerilla gardening Paris)

Non point !  Laissons pousser est une opération tout ce qu'il y a de plus officielle ! A l'origine : une association créée par deux journalistes : Hélène Binet et Emmanuelle Vibert, qui développe le projet en partenariat avec :

  • Natureparif, l’Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France,
  • un comité technique de naturalistes
  • Noé Conservation association pour la sauvegarde de la biodiversité et le changement des comportements
  • et Novaflore, société spécialiste des prairies fleuries et mélanges champêtre

L'initiative a été lancée officiellement le 15 avril, dans la cour de SNHF, Société Nationale d'Horticulture de France (quand je vous dis que c'est du sérieux !) et se déroulera jusqu'à l'été.

55000 sachets de graines distribués aux habitants

Les collectivités et organismes se sont engagés à distribuer à leurs habitants des sachets de fleurs des champs et à autoriser la plantation sur des espaces identifiés : au pied des arbres, entre deux coins de bitume, en bas des immeubles, sur les ronds points, sur les bords des
routes, sur les terrasses et dans tous les endroits délaissés des villes.

17 espèces ont été sélectionnées par un comité technique de naturalistes et distribuées sous forme de sachets (55 000 sachets ont été constitués, chacun couvrant 1m2). Il s'agit de trèfle blanc, centaurée, marguerite,vipérine, caille-lait jaune, achillée millefeuille, millepertuis, knautie des champs, silène blanche, mauve musquée, camomille, coquelicot, scabieuse et aussi de graminées telles que l'agrostide capillaire, la fétuque faux roseau, fétuque des moutons, fétuque rouge gazonnante.

biodiversiteLe site www.laissonspousser.com apporte les modes d'emploi : préparation du sol, semis et entretien, il propose aussi des signalétiques à télécharger : "Pouce, ça pousse, ici des fleurs sauvages ont été semées, respectons les".

Partager son expérience de semeur de biodiversité

Le site internet Laissons pousser invite également les participants à raconter leurs expériences de semeurs, permet de s’émerveiller de l’arrivée spontanée des plantes sauvages et des insectes qui viennent y butiner. Une autre page du site "Idées à copier" propose de découvrir de bonnes idées qui rendent les villes plus vertes, en France et dans le monde.

Bref, un site à visiter www.laissonspousser.com

Laissons pousser les fleurs sauvages