Comm-unique.net Valerie Lebourgeois

Comm-unique.net

vous accompagne vert demain !

 

La ratp se met au flashcode

le jeudi, 21 janvier 2010. posté dans E-marketing et E-communication

Voulant vérifier combien je mettrai de temps, la semaine prochaine, pour aller de gare Montparnasse à Porte Maillot  (où se déroulera le forum e-marketing) je me connecte à www.ratp.fr et là, 2 surprises. Bon, ce ne sont peut etre pas des scoops car je ne vais pas tous les jours sur le site ratp mais en tous cas, ce sont des signes qui m'interpellent.

 Sur la page d'accueil www.ratp.fr, un message :
"elle a flashé"

  ratp-flashcodes

"Elle a flashé" et elle a pu consulter de n’importe où les horaires de passage de son prochain bus. Avec plus de 20 000 flashcodes déployés, c’est désormais l’ensemble des 11 000 points d’arrêt des réseaux de surface de la RATP, 350 lignes de bus et 3 lignes de tramway, qui disposent d’une information voyageurs en temps réel, incluant notamment tous les points d’arrêt déplacés pour raison de travaux. voir ici.

Voici donc venir dans les couloirs du metro et les arrêts de bus, le flashcode, alias mobitag, ou code 2D ou encore Datamatrix.

Le principe du flascode

 Le principe est simple. Vous utilisez l'appareil photo de votre téléphone portable comme un scanner code barre. Un logiciel dans votre téléphone traduit ce code barre en adresse URL internet. Et votre téléphone portable (sous entendu, possédant un abonnement internet)  se connecte à la page internet et vous fournit à l'écran, l'information en temps réel. Les applications sont donc multiples et encore plus intéressantes lorsque l'information est changeante : il suffit de changer la page internet cela ne change pas le code. De plus, derriere un tout petit code de quelques cm2 vous pouvez faire passer des quantités d'informations et les actualiser aussi souvent que vous le souhaitez sans avoir à changer le flashcode imprimé.

Marketing mobile

Cela fait plusieurs années que je suis cette technologie et tous les projets de marketing mobile. De nombreuses applications ont été initiées, métier par métier. En 2008, GS1 (Gencod) présentait une maquette avec la lecture de code sur une bouteille de vin, qui fournissait sur l'écran du téléphone portable, des conseils et recettes. Depuis il existe choisirmonvin.fr. et d'autres. GS1 a aussi ouvert une plateforme de test codeonline pour leurs adhérents. Dans un autre genre, le festival des jardins à Chaumont sur Loire avait utilisé cette technique en 2007, lorsque son thème était le jardin mobile (information rapportée par un ami, je n'avais pas pu y aller moi meme et tester. Si quelqu'un en a le souvenir ... un petite commentaire ! merci !){jcomments on}
En tous cas, ce projet RATP va afficher au grand jour et au grand public, tout l'interet de cette technologie. Les japonais en sont fous et tagent depuis longtemps, mais en France le démarrage est difficile. En fait, il y a plusieurs freins qui vont se lever progressivement :

  • les francais sont beaucoup moins technophiles que les japonais
  • l'internet mobile a un coût qui est encore important
  • le logiciel de lecture n'est pas standard, pas de compatibilité entre les marques de téléphone
  • le logiciel de lecture n'est pas pré-installé sur les téléphones portables, il faut le charger.

Mais tout ceci changera ... qui aurait pensé, il y a 5 ans,  que l'on prendrait tous des photos avec notre téléphone ?

Ceci dit, si vous avez un projet marketing mobile autour du végétal ou du vin, faites moi signe ! je serai votre  chef de projet métier !

En intro, je vous annonçais 2 surprises. la deuxième à suivre ...